Awa Aïssatou Diop, une domestique âgée de 21 ans, a été arrêtée pour interruption volontaire de grossesse. La mise en cause a donné naissance avant terme à un fœtus de 5 mois avant de s’en débarrasser discrètement en le jetant à la plage de Ouakam, un quartier de Dakar.

La jeune fille, qui ne savait pas qu’elle était suivie par un passant qui l’a suspectée, a été interpellée par ce dernier qui l’a remise à la gendarmerie. En effet, raconte-t-elle devant la barre du tribunal des Flagrants délits de Dakar, le jour des faits, elle a accouché d’un fœtus et à l’aide d’un couteau, elle a coupé le cordon ombilical avant de plonger le fœtus dans un sachet puis s’est dirigée à la plage de Ouakam.  

Suivie par un passant, elle a été vite interpellée par celui-ci et conduite à la gendarmerie de la localité. 

Jugée lundi, elle a tenté de convaincre le juge en expliquant qu’elle ignorait son état de grossesse. « Je n’ai observé aucun changement sur mon corps. Je ressentais des douleurs et j’ai pris des antibiotiques et 4 cuillères d’un sirop » que lui aurait donné sa grande-sœur pour la soulager de ses insomnies, a-t-elle soutenu.

Des allégations qui n’ont pas convaincues le parquet qui a requis 2 mois de prisons ferme. Elle a été finalement condamnée à 1 mois de prison ferme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici