L’investiture de l’actuel maire de Pikine, Abdoulaye Timbo, comme candidat de Benno Bokk Yakaar (BBY) aux prochaines élections municipales divise son parti, l’Alliance pour la République et son allié, le Parti socialiste. Les camarades de Aminata Mbengue Ndiaye y décèlent un vice procédure.

« On devrait d’abord régler les problèmes de la coalition au niveau de la base. Car dans les communes, il y a un beaucoup de problèmes au sein de BBY qu’on doit régler. L’autre chose, c’est la clé de répartition des postes entre les partis alliés. Et là, on devrait laisser le soin au président Macky Sall et aux leaders de BBY de trancher. Car l’APR ne doit pas s’accaparer de tous les postes de maire par rapport à l’esprit démocratique de cette coalition »,  a dit Malick Dieng, secrétaire général départemental du PS de Pikine.

Poursuivant, Malick Dieng d’ajouter : « Si je prends l’exemple de la région de Dakar avec ses 5 communes que son Dakar, Pikine, Rufisque, Guédiawaye et Keur Massar, l’APR ne peut pas s’accaparer de toutes les villes. Il faut que le Parti socialiste ait sa part au niveau des communes et des villes. Nous sommes dans BBY et nous y resterons. Mais le fait d’être alliés ne veut pas dire s’accaparer de tout car les partis sont d’égale dignité et le PS est l’un des partis les plus représentatifs au sein de BBY ».

M. Dieng de préciser que lui et ses camarades sont à l’écoute du président Macky Sall et les leaders de Benno. Ils espèrent que dans l’esprit de consolidation de leur coalition, leur demande sera entendue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici