La covid-19 s’est impactée dans le trafic des navires en 2020. Le port de Dakar a enregistré 2887 escales de navires contre 2976 en 2019 ; soit une dépréciation de 3% largement imputable à la baisse significative du nombre de touchées des navires porte-conteneurs (- 10%), des navires autres (-60%) et des navires de croisière (-10%). Ces informations ont été publiées par le Tam-Tam du Docker, bulletin bimestriel d’information du Port autonome de Dakar numéro 30 avril-mai 2021.

Cette situation s’explique par la baisse des flux de marchandises, mais également par le ralentissement de l’activité des navires de croisière attribués aux effets négatifs de la pandémie du Coronavirus. Les porte-conteneurs, après plus d’une décennie de domination, viennent de perdre leur place de leader en passant de 718 touchés à 645 touchés, soit une régression de 10% par rapport à 2019.

Quant à la dépréciation notée dans la catégorie des navires autres, elle est imputable à la diminution du nombre de rotations des navires passagers exploités par la compagnie maritime COSAMA pour assurer la liaison Dakar-Ziguinchor en raison des mesures barrières imposées par l’Etat dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

En revanche indique le journal, les navires de pêche, en tête du classement de cette année ont effectué le plus grand nombre de touchées avec 826 touchées, soit une hausse de 36% sur 2019 qui se justifie largement par le dynamisme du secteur de la pêche marquée par l’afflux des chalutiers et des thoniers senneurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici